Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Au cœur de l'Écosse avant le retour...

Le château de Stirling
Le château de Stirling

Dernière journée de vacances en Écosse. Avec une excursion dans la ville qui se présente comme le cœur du pays: Stirling. Elle abrite un des plus beaux châteaux que les Stuart avaient adopté comme résidence principale. C'est en le visitant qu'on se rend compte que les relations entre l’Écosse et l'Angleterre sont loin d'être une histoire d'amour...

Notre arrivée à Stirling aurait pu coïncider avec la photo de l'année. En effet, juste devant l'entrée de notre parking, un agent de sécurité était à genoux sur la route. Il était occupé à ramasser toutes les pièces qu'il avait laissé tomber par mégarde après avoir collecté l'argent de la grande surface commerciale voisine. Heureusement que l'endroit était relativement isolé et qu'aucune personne animée de mauvaises intentions n'était présente. Il avait l'air si affairé et si malheureux que je n'ai pas osé prendre une photo. D'autres passants lui ont bien proposé de ramasser les pièces avec lui, mais il a refusé...

Un pub du centre de Stirling
Un pub du centre de Stirling

La ville de Stirling elle-même n'est pas très attrayante, excepté pour ses commerces. Elle vaut surtout le détour pour son château, sa superbe demeure de 1630, l'Argyll's Lodging Castle wind, l'église The Holy Rude, la seule église d’Écosse où fut couronné un roi et l'ancienne prison. Toutes les curiosités principales se situent dans le haut de la ville, ce qui rend la balade un peu plus ardue.

La vue sur le monument Wallace
La vue sur le monument Wallace

La visite du château est incontournable: les remparts donnent un superbe point de vue sur la région qui est au carrefour des Highlands et des Lowlands. On voit aussi très bien le monument dédié à William Wallace, un autre héros légendaire pour les Écossais. Les expositions retracent l'histoire compliquée des Tudor et des Stuart. La restauration intérieure de l'édifice a été terminée en 2011. C'est bien fait, mais cela enlève un peu de son cachet ou plutôt de sa patine au château. Nous avons entendu parler beaucoup le français, sans doute parce que l'histoire de l’Écosse est en partie liée à l'histoire de France à travers quelques mariages. Il y a d'ailleurs un très beau portrait de Marie de Guise qui a été reine d’Écosse au 16ème siècle après avoir été la deuxième épouse de James V. Les Français ont toujours adoré faire la nique aux Anglais.

Culross
Culross

Sur le chemin du retour à Lower Largo, nous nous sommes arrêtés à Culross, un petit village au nord de l'estuaire de la rivière Fort, qui n'a pratiquement pas changé depuis le 17ème siècle. Et nous en avons profité pour nous restaurer dans notre dernier pub, le Red Lion Inn, mais nous avons dû manger à la terrasse car il est un des rares établissements no dog-friendly de la région. C'était sympa, même si nous avons dû installer des cartons sur les bancs afin de ne pas avoir les fesses mouillées. Les fish and chips étaient excellents. Il faut l'avouer : la cuisine n'est quand même pas le point fort de la Grande-Bretagne. On a adoré les petits déjeuners, les célèbres bacon and eggs, et les goûters, avec de délicieux petits gâteaux, mais on n'a pas raffolé des plats principaux, même typiques comme le haggis. Une question de goût, sans doute.

Notre dernier pub
Notre dernier pub

Le départ de Lower Largo s'est fait avec une pointe de nostalgie, car notre cottage était véritablement cosy et très chaleureux. Nous avons pris la direction de Reading, à l'ouest de Londres, où j'ai retrouvé un ami syrien que je n'avais plus vu depuis au moins 10 ans. C'était la cerise sur notre séjour. Hussam et sa famille nous ont réservé un accueil chaleureux, avec l'hospitalité si chère à la culture orientale, alors que je les ai prévenus de notre arrivée presque à la dernière minute. Je n'avais encore rencontré ni son épouse, ni ses trois enfants. Ce fut un bonheur de partager un week-end avec eux, de parler de nos familles respectives, de la manière dont va le monde, de l'avenir de nos enfants, de rire tout simplement. L'épouse de Hussam est une cuisinière formidable. Avec ses petits plats syriens et son sourire, elle a remis du soleil dans nos assiettes et dans nos âmes. Merci encore, cher Hussam, pour ton hospitalité et pour ton amitié. Chaque moment passé avec toi est une réconciliation avec l'humanité. Et j'espère de toute mon âme que ton pays, que tu aimes tant, retrouvera rapidement la paix.

La baie depuis Culross
La baie depuis Culross

Nous sommes bien rentrés en Belgique, des souvenirs et des paysages pleins la tête. Le passage sous le tunnel sous la Manche s'est fait sans que je n'accroche mon coffre de toit (voir ma première note sur l’Écosse). A travers ces quelques notes, j'ai voulu vous faire partager quelques beaux moments de dépaysement. Et vous inciter, pourquoi pas, à prendre un jour le chemin vers ce magnifique pays qu'est l’Écosse.

See you soon.

Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.
Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.
Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.
Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.
Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.
Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.
Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.

Notre cottage à Lower Largo, des vues de Stirling et de Culross et enfin avec nos amis syriens de Londres sur la route du retour.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article