Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

D'Aviemore à la lanterne du Nord

Le loch an Eilen, près d'Aviemore
Le loch an Eilen, près d'Aviemore

Aviemore est une des stations de sports d’hiver les plus populaires de Grande-Bretagne. En été, c’est un important centre de loisirs familiaux : accro-branche, VTT, activités nautiques sur la rivière Spey et évidemment randonnées. Tout est très bien indiqué, hyper organisé et propre. Des gardiens d’un certain âge veillent aux entrées des sites naturels à visiter. Cela m’a rappelé les Rangers lorsque nous avons découvert en 2013 le parc national Acadia dans L’État du Maine aux USA. L’efficacité anglo-saxonne pour protéger la nature. Le fondateur du système des parcs nationaux américains est d’ailleurs d’origine écossaise : John Muir.

Il fallait faire attention aux Midges
Il fallait faire attention aux Midges

Nous avons jeté notre dévolu sur le tour du loch an Eilein. La randonnée n°27 dans notre guide « 50 walks in Scottish Highlands & Islands » (édition AA). Ce n’était ni la plus difficile (5 km), ni la plus typique avec sa forêt de conifères, mais elle était très agréable avec la vue sur un château en ruines qui fut construit au 13ème siècle sur une petite île. Il a même fait plutôt chaud. Nous avons fait connaissance avec les petites mouches écossaises, les fameux Midges dont la piqûre est plutôt tenace. Il y a partout des mises en garde contre les incendies de forêt : des pelles parsèment même les sentiers pour étouffer un éventuel début d’incendie. Je veux bien payer une double ration de whisky à tous mes collègues si un jour, un incendie se déclare dans une forêt de ce pays où la pluie fait partie du patrimoine national.

La cathédrale d'Elgin
La cathédrale d'Elgin

Nous aurions bien fait un saut jusqu’à Balmoral, près de Braemar, où la famille royale britannique a une demeure estivale, mais c’était assez éloigné, surtout qu’il faut emprunter les petits chemins du parc national Cairngorms. La Reine Elizabeth d’Angleterre attendra…

Nous sommes plutôt remontés vers le Nord, à Elgin, plus précisément, pour découvrir les ruines d’une cathédrale du 13ème siècle surnommée « la lanterne du Nord ». C’est un charmant bourg de taille moyenne, doté d’un Starbuck quand même où Valentine et Maxime ont absolument tenu à acheter un café.

Le centre d'Elgin
Le centre d'Elgin

Nous avons fait la connaissance d’un pizzaïolo marocain. Non seulement il fait de très bonnes pizzas à emporter (chez Pino), mais il parle très bien le français. Il nous a raconté se plaire énormément en Écosse, où les habitants sont très accueillants. Il n’a même pas la nostalgie du soleil de son pays natal. C’est dire son attachement à sa patrie d’adoption. Nous avons également été surpris de constater que l’église locale avait été transformée en restaurant indien. Pas sûr que cela plaise à l’évêque dont nous avons parcouru le jardin parsemé de citations et de statues bibliques.

De retour d'Elgin, un loch très isolé
De retour d'Elgin, un loch très isolé

Sur la route du retour, nous sommes passés devant le château Brodie à Forres, mais il était trop tard pour découvrir une des plus belles collections d’œuvre d’art d’Écosse qu’il abrite. Nous avons roulé au moins une centaine de miles aujourd’hui, mais la route n’apparaît jamais longue et ennuyante, chaque virage offrant au paysage un visage différent. Les voiries sont par ailleurs dans un état remarquable, même dans les lieux les plus reculés. Le macadam n’est-il pas une invention écossaise ? Et les Écossais sont plutôt des conducteurs prudents. Et courtois : ils vous laissent passer toujours avec un petit signe amical. Les routes les plus étroites sont parsemées de « passing place », sorte d’excroissance bitumée, qui permet aux voitures de se croiser sans verser dans le premier loch venu…

Mila dans le loch an Eilen, le château en ruines du XIIème siècle et le jardin de l'Evêque à Elgin
Mila dans le loch an Eilen, le château en ruines du XIIème siècle et le jardin de l'Evêque à Elgin
Mila dans le loch an Eilen, le château en ruines du XIIème siècle et le jardin de l'Evêque à Elgin

Mila dans le loch an Eilen, le château en ruines du XIIème siècle et le jardin de l'Evêque à Elgin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article