Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Kingston entre deux paquets de gratte-ciel

La place de Kingston
La place de Kingston

Day 9. C'est avec un sentiment de frustration que nous quittons Toronto. Comme je l'explique dans ma note précédente, la ville de 4,5 millions d'habitants aurait mérité une journée supplémentaire, mais le prochain hôtel nous attend. Peut-être le sentiment est-il dû au fait que c'était notre première visite d'une cité qui correspond à l'idée qu'on se fait d'une mégalopole nord-américaine, tout en hauteur et vertigineuse. Washington DC est une ville que j'ai adorée, mais elle a davantage le profil européen. Les gratte-ciel y sont d'ailleurs interdits, les immeubles ne pouvant pas dépasser treize étages si mes souvenirs sont exacts. Mais il nous reste Montréal, Boston et bien sûr New-York, dernière étape de notre périple américain, pour goûter à la folie des grandeurs.

Un charme victorien
Un charme victorien

Aujourd'hui: Kingston, une ville moyenne (de 110.000 habitants quand même) au bord du lac Ontario, à une encablure du Saint-Laurent, fleuve mythique. J'aurais bien voulu conjuguer sa visite à celle des Mille-îles, une myriade d'îlots qui se parcourt en bateau, mais nous avons pris du retard sur notre programme en raison de deux énormes bouchons provoqués par des accidents sur la très fréquentée autoroute 401. Se méfier des "trucks", ces énormes camions, qui vous collent au train, même si dans l'ensemble, la conduite reste plus courtoise qu'en Europe, mais elle est plus nerveuse qu'aux États-Unis. Nous avons été immobilisés près d'une heure au soleil, mais cela nous a permis de faire la causette avec une automobiliste canadienne anglophone originaire d'Alberta. La dame a renforcé ma première impression des Canadiens: très sympas, prêts à faire la causette, y compris en glissant quelques mots de français. Elle nous a raconté avoir travaillé pour la Royal Air Force canadienne. C'est une baroudeuse qui nous a donné de précieux conseils pour visiter Montréal et Québec, cette dernière étant la ville au monde qu'elle préfère le plus.

Kingston, sur la route de Québec
Kingston, sur la route de Québec

Une fois l'autoroute débloquée, les enfants ont absolument tenu à manger au McDonald's. Les fast-food sont exactement les mêmes qu'en Belgique, mais Max et Valentine voulaient leur hamburger nord-américain. C'est dingue, l'influence de la pub. Bilan: la nourriture est pareille, excepté qu'au Canada, on peut se servir à volonté en boissons. Je me suis livré à une petite expérience : j'ai mélangé du Coca-Cola à un fond de "root beer", une limonade au goût médicamenteux qui n'a rien à voir avec de la bière et que je trouve personnellement imbuvable. Mais pas mauvais du tout, le mélange. Je devrais peut-être penser à faire breveter la formule...

Le charme de Kingston a fait oublier les soucis de circulation. Ses maisons victoriennes font penser à d'agréables stations balnéaires de la Grande-Bretagne, excepté que le drapeau à la feuille d'érable est partout. Les Canadiens n'ont d'ailleurs rien à envier aux Américains en matière de patriotisme (du moins pour les Anglophones, nous verrons pour les francophones du Québec, à l'histoire particulière). Kingston est finalement la transition idéale après Toronto et avant Montréal que nous gagnerons demain après avoir visité en matinée les mille-îles. Nous voulons avoir notre dose de nature avant de retrouver la grande, la très grande ville.

Et nous avons décidé de nous coucher tôt. Je livre Marie-Christine et les enfants à un régime de spartiate depuis notre départ de Washington. Debout à 7h, ce qui en période de vacances n'est pas très habituel. La fatigue se fait sentir. Mais comme on dit chez nous, c'est une "bonne" fatigue.

Avant l'excursion vers les Mille-îles, dans les rue de Kingston.
Avant l'excursion vers les Mille-îles, dans les rue de Kingston.Avant l'excursion vers les Mille-îles, dans les rue de Kingston.

Avant l'excursion vers les Mille-îles, dans les rue de Kingston.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article