Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Sur les traces d'Harry Potter

Le viaduc de Glenfinnan
Le viaduc de Glenfinnan

Plus jeune, ma fille Valentine était une fan absolue de la saga Harry Potter. Elle se souvient que j’achetais les tickets de cinéma à l’avance pour avoir les meilleures places lors de la première d’un nouveau film. Il faut nourrir les bons souvenirs d’enfance. Ils sont le meilleur rempart contre les désenchantements de l’âge adulte. C’est pourquoi nous avons décidé de marcher sur les traces du plus célèbre des sorciers. Je devrais plutôt écrire sur les rails car nous sommes plus exactement partis à la découverte du train qui emmenait Harry, Ron et Hermione vers l’école de Poudlard.

La locomotive "The Jacobite"
La locomotive "The Jacobite"

Il n’y a pas de quai 9 trois quarts à la gare de Fort William où se trouve la locomotive « The Jacobite » qui a fait rêver toute une génération d’enfants, mais la magie opère dès qu’on aperçoit la fumée de la machine à vapeur. Le spectacle est aussi le long de la voie: tout le monde se précipite pour avoir la meilleure photo possible. Nous avons même vu courir un Français en kilt. My god ! Une semaine avant notre départ, Valentine s’était renseignée sur internet pour avoir un billet pour montrer à bord du train, mais tout était complet depuis trois semaines au moins.

Nous avons alors décidé de suivre son parcours en voiture jusqu’à Mallaig, le port de pêche où se situe le terminus. Hélas, en raison de travaux sur la route, nous avons raté de cinq minutes le passage de la locomotive sur le viaduc de Glenfinnan qui est une des scènes mythiques de la saga Harry Potter.

Le lac Shiel
Le lac Shiel

Mais le panorama reste exceptionnel. Le lac Shiel qui fait face au pont a aussi servi de décor à plusieurs épisodes. L’A830 est une des routes les plus typiques d’Écosse : une succession de collines de bruyères, de cascades et de loch jusqu’à l’apparition surprenante de la mer derrière un autre viaduc. Le chemin est tellement enchanteur qu’il ne faut pas se laisser distraire. Sur un ton d’institutrice un peu cassante, une cycliste nous a fait la leçon en français parce que je l’ai, paraît-il, frôlée d’un peu trop près en la dépassant. Je me suis excusé, même si j’avais l’impression de ne pas avoir transgressé les règles de sécurité. Je roule peut-être trop à gauche.

Le petit port de Mallaig m'a par contre un peu déçu. Je m’attendais à découvrir de petites maisons typiques en pierres et à croiser des marins barbus, la pipe vissée au coin des lèvres. Mes références ne sont pas Harry Potter, mais « l’Ile Noire » de Tintin… A chacun ses souvenirs d’enfance.

Le départ se fait à Fort William
Le départ se fait à Fort William

Le retour se fait obligatoirement via Fort William, car l’A830 ne mène pas plus loin que le port de pêche. La petite ville n’est pas seulement le point de départ de ce qui est une des plus belles excursions ferroviaires du monde ; elle est aussi le rendez-vous de tous les randonneurs qui veulent grimper le Ben Nevis, la plus haute montagne de Grande-Bretagne avec ses 1.343 m.

La journée fut vraiment magique. Magique et miraculeuse: j’ai même retrouvé le long de la route le bonnet aux couleurs de l’Écosse que j’avais perdu la veille en excursion. Mouillé mais intact. Harry Potter veille sur nous…

Le départ de l'excursion ferroviaire se fait au départ de Fort William et se termine au port de Mallaig
Le départ de l'excursion ferroviaire se fait au départ de Fort William et se termine au port de Mallaig
Le départ de l'excursion ferroviaire se fait au départ de Fort William et se termine au port de Mallaig
Le départ de l'excursion ferroviaire se fait au départ de Fort William et se termine au port de Mallaig

Le départ de l'excursion ferroviaire se fait au départ de Fort William et se termine au port de Mallaig

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article