Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Un verre de whisky chez Robinson Crusoé

Mila sur le Fife Coastal Path
Mila sur le Fife Coastal Path

Scoop : il ne pleut pas tous les jours en Écosse. Nous avons même eu droit à notre première journée sans un pet de nuages. Ciel bleu. Les Écossais que nous avons croisés dans le village aujourd’hui n’ont pas cessé de nous le faire remarquer. Lovely weather. Nous en avons profité pour mieux découvrir Lower Largo. Pas de voiture, mais de la marche à pied. 11 km sur « the Fife Coastal Path », le sentier qui longe le littoral de Kincardine à Newburghs. 117 miles au total, mais nous nous sommes contentés d’un petit bout entre Lower Largo et Pittenweem.

Alexander Selkirk
Alexander Selkirk

Premier arrêt tout d’abord à la maison de Robinson Crusoé, au 101 de la Main Street à une centaine de mètres à peine de notre logement. Le marin dont l’histoire a inspiré l’écrivain Daniel Defoe est né dans ce petit village de pêcheur. Au début du 18ème siècle, Alexander Selkirk s’est en effet retrouvé seul pendant quatre ans sur une île de l’océan du Pacifique sud avant d’être retrouvé par un bateau de passage. Sa statue trône sur le pignon de la maison où il est né. Elle n’est pas sans me rappeler les dessins qui illustraient le roman que j’ai lu lorsque j’étais enfant. Robinson Crusoé fut une de mes premières lectures juste après l’Appel de la Forêt et Croc-Blanc de Jack London, si mes souvenirs sont bons.

La maison de Robinson Crusoé à Lower Largo

La maison de Robinson Crusoé à Lower Largo

11 km de sentier
11 km de sentier

La suite de la promenade ne fut pas la plus typique car la plage rappelait un peu celles de Bretagne, mais ce fut très agréable en raison du soleil omniprésent. J’avais apporté ma paire de jumelles avec l’espoir d’apercevoir un phoque, mais ce fut comme pour les aigles de mer sur l’île de Skye : j’ai fait chou blanc. Mais le ballet des mouettes et des cormorans ont suffi à mon bonheur d’ornithologue amateur.

En observant la mer, je ne pus m’empêcher de penser que nous étions à la même hauteur que le Danemark. Jamais nous n’avons été aussi loin dans le Nord. Sur le chemin du retour, nous avons croisé quatre policiers qui quadrillaient la plage. L’un d’eux a caressé Mila en devisant sur le soleil enfin présent. Puis il nous précisa qu’ils étaient à la recherche des corps de deux pêcheurs disparus en mer. « It happens ». « Cela arrive », nous a-t-il dit en souriant, avec un brin de fatalité. La nouvelle nous a peu refroidis, mais elle rappelle que la prudence s'impose en mer, même par temps calme.

Valentine et Mila face à la mer du Nord
Valentine et Mila face à la mer du Nord

Pour nous remettre, nous avons terminé la balade au pub de l’hôtel Crusoé. Un pub traditionnel avec ses habitués. Une bonne façon de faire connaissance avec la population locale. Les serveurs se sont pliés en quatre pour nous satisfaire. Le garçon du bar en a même rajouté un peu lorsque j’ai commandé un whisky pour clôturer le repas. Il a fait tourner la bouteille de Highland Park avant de l’ouvrir. Je ne sais si cela fait partie de la tradition, mais le breuvage était excellent, avec une saveur fumée. En boire un deuxième n’aurait pas été raisonnable, car la teneur en alcool était particulièrement élevé : il suffisait de renifler le verre pour s’en rendre compte. C’était mon premier whisky nature. Y ajouter du coca est, paraît-il, un crime de lèse-majesté.

Crusoé a aussi son hôtel
Crusoé a aussi son hôtel

L’ambiance était vraiment typique d’un pub avec sur les deux écrans de télévision, la diffusion du match entre Kilmarnock et le Celtic de Glasgow. Le score était de 1 à 2 en faveur des vert et blanc au moment de quitter l’établissement. Un Belge joue au but pour le Celtic : Logan Bailly. Mais il était sur le banc pour ce match. Cela m’a rappelé le premier voyage que j’ai fait avec Marie-Christine au Portugal. Nous avions aussi terminé une soirée dans un café typique de Lisbonne, où on diffusait un match de Benfica où jouait comme gardien de but un certain Michel Preud’homme. Quand les clients se sont rendu compte que nous étions Belges comme lui, j’ai cru qu’ils allaient sauter de joie à notre cou. Michel Preud’homme est devenu une icône là-bas. C’est encore loin d’être le cas pour Logan Bailly en Écosse…

Maxime au pub, mais sans whisky
Maxime au pub, mais sans whisky

En écrivant cette note, je sens mon visage picoter. Pas l’effet du whisky, mais un coup de soleil. Un coup de soleil en Écosse, oui, c’est possible… It’s not a joke.

Le sentier du littoral depuis Lower Largo
Le sentier du littoral depuis Lower Largo
Le sentier du littoral depuis Lower Largo
Le sentier du littoral depuis Lower Largo
Le sentier du littoral depuis Lower Largo
Le sentier du littoral depuis Lower Largo

Le sentier du littoral depuis Lower Largo

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article