Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Valentine enchante les gratte-ciel de Montréal au piano

Valentine au piano

Day 11. Montréal s’est réveillée avec la gueule de bois après la fête qui a animé le quartier latin hier soir. Et nous, avec les traits tirés car l’animation est montée jusqu’aux fenêtres de notre chambre une bonne partie de la nuit. Mais le ciel d’un bleu étincelant et la température clémente (21 °C) ont rapidement dissipé la fatigue. Le petit déjeuner nous a fait prendre conscience que nous étions bien dans la partie française du Canada. Les croissants étaient de véritables croissants, pas le pain innommable que nous mangeons depuis que nous sommes sur le sol américain. La nourriture est nettement plus variée que ce qu’on m’avait rapporté, mais les Américains et les Canadiens anglophones sont incapables de produire un pain digne de ce nom. Le fils de boulanger que je suis a été particulièrement touché. Si mon frère Bruno qui a repris la boulangerie familiale s’établissait ici, il ferait très rapidement fortune.

Le quartier du Vieux-Port

La journée était donc propice à la balade. Nous avons parcouru à pied une bonne dizaine de kilomètres. Premier étape de notre périple : le Vieux-Port où est descendu le fondateur du Québec, Jacques Cartier. Le fleuve Saint-Laurent est impressionnant. Plus impressionnant encore depuis la Tour de l’horloge que nous avons escaladée après avoir gagné le bout de la jeté. Des jeunes descendaient et montaient les escaliers quatre à quatre. Ils participaient à un jeu organisé par la Ville : il s’agissait de découvrir des clefs dissimulées aux quatre coins historiques de la Montréal. Les codes retrouvés permettaient de résoudre une énigme qui conduisait à des cadeaux. Cela aurait été une façon amusante de découvre la cité, mais il était trop tard pour participer. La ville est tellement animée qu’il faut faire des choix. Entre la fille qui veut magasiner (faire du shopping en langage made in Québec) et le fils qui veut faire du vélo, ce n’est pas toujours facile, d’autant plus que Marie-Christine et moi préférons les visites de nature culturelle. C’est une bonne mise en jambe avant mon New-York, à mon avis.

La cathédrale Notre-Dame

Nous avons quand même réussi à convaincre Maxime et Valentine de rentrer dans la cathédrale Notre-Dame. Sa réputation n’est pas usurpée : il s'agit bien d’un des plus beaux édifices religieux d’Amérique du Nord. La décoration intérieure est sublime. Les enfants ne l’ont pas regretté. L’alternance de gratte-ciel et de bâtiments anciens donne un délicieux tournis. Il faut être prudent en levant les yeux au ciel sous peine de vous prendre un cycliste ou, pire, une berline américaine en pleine pomme. Montréal se prête au vélo et je comprends la demande de Maxime.

L'hommage aux indiens

Nous nous sommes restaurés au Boccacinos près de la place Ville-Marie en plein centre-ville. Une adresse que je conseille : le rapport qualité-prix est excellent (24 $ canadiens par personne, pourboire compris). La bière Molson est une blonde canadienne très agréable. Puis, l’endroit où les serveuses placent leur petite carte d’identification vaut le déplacement ou, plutôt, le coup d’œil à lui seul. Montée ensuite vers le parc du Mont Royal. En cours de route, Marie-Christine a été interpellée par une exposition en plein air qui raconte les véritables humiliations qu’ont dû subir les Indiens pendant la période de colonisation. De l’autre côté de l’avenue Collège Macgill, j’ai croisé un Californien typique au pied d’une autre composition artistique étonnante. C’est le genre de personnage qu'on dirait sorti tout droit du festival de Woodstock. Sa compagne qui portait une ombrelle n’était pas mal non plus. Il demandait aux passants d’où ils venaient. Il nous a dit parler français « comme une vache américaine ».

Depuis le parc Mont Royal

La montée du parc Mont Royal était pénible, mais la vue depuis le chalet en valait la peine. Splendide, il n’y a pas d’autre mot. On découvre toute la diversité architecturale de Montréal avec le fleuve Saint-Laurent en arrière-plan. Mais le plus beau était à venir, car la cité ne manque pas d’idées artistiques originales. Ainsi un piano est disponible gratuitement sur la place panoramique. Un écriteau invite le public à jouer un morceau de son choix. Valentine a improvisé un concert dans un décor de rêve. Les mélodies de Yann Tiersen lui ont valu des applaudissements en dépit d’un stress bien compréhensible. C’est le genre de souvenirs qui marque une vie.

La descente nous a conduit au boulevard Saint-Joseph, où le guide « le Petit Futé » vantait les maisons années 20 et 30, mais cela n’a guère impressionné les enfants. « Ce ne sont que des briques, Papa ! » J’ai encore du pain sur la planche pour parfaire leur sensibilisation à l’architecture. Valentine préférait les jeunes footballeurs américains, « les Grizzlis », qui se préparaient dans le parc Jeanne-Mance.

Nous avons emprunté le métro pour regagner le centre-ville. Valentine avait bien mérité une fin d’après-midi shopping avec sa maman. Après quelques emplettes alimentaires, j’ai regagné l’hôtel avec Maxime dont le sens de l’orientation m’épate au fil des jours. Je n’étais pas mécontent de m’allonger un peu. J’espère que la nuit sera calme, mais j’entends déjà monter l’animation de la rue Saint-Denis. Demain matin, il faut que nous soyons en forme. J’ai promis une balade à vélo à Maxime jusqu’au dôme de l’île Sainte-Hélène. Puis, ce sera Québec. Je crois que je suis tombé amoureux de la Belle Province.

Du quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-LaurentDu quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-Laurent
Du quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-LaurentDu quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-LaurentDu quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-Laurent
Du quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-LaurentDu quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-Laurent

Du quartier du Vieux-Port au parc Mont-Royal en passant par le fleuve Saint-Laurent

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article