Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Lac de Garde : panorama citta

Une vue panoramique depuis Tignale.

Une vue panoramique depuis Tignale.

Difficile de faire des choix lorsqu'on est dans une région aussi luxuriante que le lac de Garde pour une semaine: on a peur de rater une pépite. Mais tout est beau lorsqu'on parcourt les rives: on a envie de s'arrêter tous les kilomètres pour prendre une photo. J'avais eu la même sensation en Ecosse lorsque nous avons parcouru les Highlands il y a deux ans. Nous avons descendu la rive gauche du lac de Garde pour gagner notre logement à l'aller. En la remontant, le lac offre encore d'autres variétés de paysages et de couleurs.

Santuario de la Madonna di Montecastello.

Nous avons décidé d'aller à Tignale pour avoir une vue panoramique du lac. J'avais lu qu'une église du XIVème siècle valait l'ascension à 683 m d'altitude. Le village lui-même n'est pas véritablement typique, mais le Santuario della Madonna di Montecastello qui se situe un peu plus haut donne le vertige au sens propre qu'au sens figuré. On y voit l'échancrure du lac avec les villages perchés alentour et les bateaux qui ressemblent à des jouets miniatures. Assez étonnant : un bar jouxte le portique du site religieux. On peut profiter du paysage tout en sirotant un apéritif. Par contre les Italiens sont toujours aussi intransigeants lorsqu'on rentre dans une église : pas de jupes courtes pour les femmes ou de shorts pour les hommes. Des foulards sont disponibles à l'entrée pour se couvrir les jambes ou les épaules. Une belle fresque de l'école de Giotto salue le visiteur, mais je n'ai pas osé m'aventurer trop loin dans le choeur pour ne pas déranger une dame qui priait avec beaucoup de ferveur. On peut atteindre la chapelle en voiture, mais il est conseillé de la laisser en contrebas pour profiter des stations du chemin de croix qui s'apparente plutôt à une route vers le paradis vu la beauté du paysage.  

 

Autour de l'église de la Madonna di Montecastello.
Autour de l'église de la Madonna di Montecastello.
Autour de l'église de la Madonna di Montecastello.
Autour de l'église de la Madonna di Montecastello.
Autour de l'église de la Madonna di Montecastello.
Autour de l'église de la Madonna di Montecastello.

Autour de l'église de la Madonna di Montecastello.

La citadelle d'Arco.

Nous avons encore pris de la hauteur pour notre deuxième destination de la journée : Arco qui vaut pour sa citadelle construite sur un éperon rocheux qui domine la haute vallée de l'Adige. Nous sommes arrivés un quart d'heure trop tard pour visiter le château édifié à l'an mille (ouverture de 10h à 19h), mais nous n'avons pas regretté la montée au milieu des oliviers et des cyprès. On ne voit pas vraiment le lac; on le devine derrière une boursouflure rocheuse qui bouche l'horizon.  Arco (du latin Arx qui signifie forteresse ou citadelle) ne manque pas de charme. Il a été fondé par les Ostrogoths, la vallée de l'Adige constituant à l'époque une voie de communication entre l'Italie et le nord germanique. Arco est aussi réputé pour ses spots d'escalade.

Arco.
Arco.
Arco.
Arco.

Arco.

Riva del Garda.

Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés à Riva del Garda, la ville la plus au nord du lac. Mes enfants avaient faim. Ils sont comme des fauves lorsqu'ils ont le ventre vide. En Ecosse, j'avais déjà failli me retrouver dans un loch sur la route de l'île de Skye parce que je reportais sans cesse l'heure du dîner pour profiter du paysage. Cette fois, j'ai bien failli goûter aux 346 m de profondeur du lac de Garde, mais la pizzeria de l'hôtel Centrale m'a sauvé. La Piazza Catena valait en plus le coup d'oeil, excepté qu'un guitariste a un peu gâché ma Tagliata di manzo con rucola e pomodorini. J'adore les musiciens de rue, mais lorsqu'ils sont de piètre qualité, ils peuvent gâcher une atmosphère ou, en l'occurrence, perturber la digestion d'un excellent repas. Même Mila n'était pas tranquille au pied de la table.

Après une glace, cela va de soi au pays des gelati, nous avons repris le chemin de retour dans la nuit parsemée de points lumineux, les villages accrochés aux rives du lac. Un autre panorama, étoilé.

Riva del Garda.
Riva del Garda.
Riva del Garda.
Riva del Garda.

Riva del Garda.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article