Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Le Queyras, la rose des montagnes

Saint-Véran, la plus haute commune d'Europe

Saint-Véran, la plus haute commune d'Europe

Le « s » du Queyras ne se prononce pas. Il est muet, tout comme les visiteurs restent muets d’admiration lorsqu’ils découvrent, pour la première fois, cette vallée du département des Hautes-Alpes qui pointe le bout de son nez en Italie. Le Queyras n’est pas aussi célèbre que ses consœurs alpines, même si les amoureux du Tour de France connaissent le col Izoard. Il vaut pourtant le détour pour son authenticité, un mot souvent galvaudé lorsqu’on parle de tourisme en montagne mais qui prend tout son sens à la vue des chalets à fuste de Saint-Véran, la plus haute commune d’Europe avec ses 2040 m d’altitude.

Saint-Véran

Le patrimoine architectural, environnemental et gastronomique du Queyras est tellement riche qu’on en oublierait presque que la vallée aux huit villages est aussi et avant tout un domaine skiable. 255 hectares sont dédiés au ski alpin. Et 200 km, réservés au ski de fond. Point d’usines à ski ou de stations impersonnelles. Le Queyras convient davantage aux familles en quête de sérénité qu’aux groupes de copains qui cherchent, après une journée sur les pistes, à s’éclater sur celle d’une discothèque. Familial, mais pas pour autant barbant. Les activités originales ne manquent pas comme la Maison du soleil (voir ci-dessous) ou le VTT électrique sur neige, une expérience inédite, ou la raquette de neige qu’on peut pratiquer dans les forêts de pins mélèze, les seuls à perdre leurs épines en hiver.

« Là où picorent les étoiles »

Un cadran solaire

« Là où picorent les étoiles ». La poésie de Saint-Véran, perchée à plus de 2.000 m, ne réside pas que dans sa devise. Il y a a aussi ses cadrans solaires, eux-mêmes dotés de citations (dont « toutes les heures blessent, la dernière tue »), ses fontaines rectangulaires, ses maisons traditionnelles à fuste (poutres, bois), etc. Authenticité mais aussi luxe, avec l’hôtel & Spa Alta Peyra (4 étoiles), qui bénéficie d’un accès direct aux pistes de ski et qui est doté d’un restaurant gastronomique d’excellente réputation, le Roc Alto, avec un chef primé. Ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais il y a des offres intéressantes comme des journées Spa et dégustation (149 euros).

Abriès.

Un tiers des établissements du Queyras est doté d’un espace de bien-être (piscine, jacuzzi, etc). Il y a des hébergements à des prix plus grand public comme le chalet de Lanza (de 73 à 100 euros la nuitée), à Abriès. Abriès, un autre joli village doté de 75 ha de pistes très prisées des « free riders » pour son « retour d’Est » qui se caractérise par d’intenses chutes de neige aussi impressionnantes que dangereuses. Vertigineux.

Le mont Viso, avec ses 3.841 m, ne fut-il pas longtemps considéré comme la haute montagne d’Europe avant d’être détrôné par le Mont Blanc ? 

La raquette des neiges.

Le plus haut parc naturel

Le Queyras, c’est aussi un parc naturel de 580 km², le plus haut d’Europe. Il ravira les amateurs d’excursion pédestre en été grâce à ses 600 km de sentiers balisés. Un détour par le musée « l’Arche des Cimes » à Ristolas, la plus petite commune du Queyras par le nombre de ses habitants, mais la plus grande en superficie, s’impose avant d’enfiler ses chaussures de marche pour éventuellement croiser un tétra lyre, une espèce de coq sauvage protégé. Ce centre d’interprétation de la nature passionnera les enfants par son aspect ludique.

Un tétra-lyre.

Le Queyras ne rime pas avec son symbole la rosace, dont la forme stylisée rappelle une rose, mais il en a toute la beauté.

Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.
Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.

Le Queyras, le plus haut parc naturel d'Europe.

Le soleil a sa maison à Saint-Véran

Saint-Véran est la commune où les coqs picorent les étoiles, mais la commune la plus haute d’Europe est aussi celle où, depuis deux ans, on tutoie le soleil. Grâce à sa Maison du Soleil, un musée équipé d’une lunette à multiples filtres pour pouvoir observer notre astre mère sans se brûler les yeux. Elle enchantera tant les enfants que leurs parents par son côté didactique. Le jaune de l’observatoire donne l’impression d’être au cœur du soleil, dont on vous dévoile les multiples facettes. Avec un peu de chance, vous pourrez assister à une éruption ou voir une protubérance. Magique (https://saintveran-maisondusoleil.com).

La maison du soleil à Saint-Véran.


Les amoureux de l’astronomie peuvent monter, en été, jusqu’à l’Astroqueyras, l’observatoire astronomique situé à près de 3.000 m, le plus haut de France, et équipé d’un télescope de 62 cm. Réservation indispensable pour pouvoir picorer les étoiles… 

Les lunettes pour regarder le soleil.

 

Le Queyras en chiffres
 

8
Villages situés entre 1350 et 2040 m d’altitude : Abriès, Arvieux, Ceillac, Aiguilles, Château Ville Vieille, Molines, Saint-Véran et Ristolas
225
Hectares de pistes de ski alpin et 250 km de pistes de ski de fond
3841 
Mètres d’altitude pour la montagne la plus élevée qu’on peut voir du Queyras, le Mont Viso.
9225 
Lits touristiques, dont 1 hôtel 4 étoiles, deux trois étoiles, 4 auberges, 13 chambres d’hôtes, 25 gîtes d’étapes, etc
 

Le Queyras, la rose des montagnes

Infos pratiques

Site officiel du tourisme :   www.guillestroisqueyras.com
Office du tourisme de Guillestre : tél. 00.33.492.46.76.18
Le Queyras est à 988 km en voiture de Bruxelles. Par avion, via Turin, Genève ou Marseille. Par TGV, via Paris-Valence ou Paris-Grenoble. 

Ce poste a fait l'objet d'un reportage dans le journal Nord Eclair (groupe Sudpresse), qui est paru dans l'édition du 13 janvier 2018 et dont  le PDF est ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Très belle région en effet, autant en hiver qu'en été.
Répondre