Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

L'horizon depuis Arcachon sur la dune la plus haute d'Europe

La dune du Pilat, la plus haute d'Europe.
La dune du Pilat, la plus haute d'Europe.

La dune du Pilat, la plus haute d'Europe.

Bordeaux se distingue par sa politique en matière de mobilité. Le centre-ville est propice à la pratique du vélo et de la marché à pied, mais il y a encore fort à faire en périphérie comme nous avons pu nous en rendre compte lors de notre périple dans le bassin d'Arcachon. Nous avons été confrontés à pas moins de quatre bouchons alors que nous avons pris soin d'éviter les heures de pointe. Plusieurs amis qui connaissent la région nous avaient prévenus, mais fort heureusement la beauté du site d'Arcachon nous a fait oublier les longues minutes en voiture. Le paysage change au gré des marées.

La jetée d'Arcachon.

Premier arrêt : Arcachon qui a donné son nom au bassin qui a 83 km de tour de taille. Il s'agit d'une très jolie cité balnéaire, plutôt chic, avec une très belle jetée qui offre un magnifique point de vue sur l'ensemble du site. Pas évident par contre de trouver une place de parking bon marché (il faut compter 25 euros pour trois heures sur un emplacement public). Le long de la digue, nous avons rencontré un sculpteur et peintre de sable plutôt doué. Nous avons préféré manger à l'intérieur des terres, plus au calme, Moules marinières au menu, plus petites mais tout aussi succulentes que nos moules de Zélande. 

Le long de la digue à Arcachon.
Le long de la digue à Arcachon.
Le long de la digue à Arcachon.
Le long de la digue à Arcachon.

Le long de la digue à Arcachon.

Le bassin d'Arcachon ne manque pas d'atouts naturels: la réserve ornithologique, les villages et ports ostréicoles, le phare et la pointe du cap Ferret, etc. Nous avons choisi la Dune du Pilat, la plus haute d'Europe, au pied de laquelle il est possible de se baigner. 110 m de haut, 3 km de long. On peut y accéder depuis le village par une batterie d'escaliers en bois parsemée de panneaux didactiques sur ce site naturel unique, toujours en mouvement sous l'influence des vents et des marées. Max, Val et Marie-Christine ont pu profiter de la fraîcheur de la mer tandis que j'ai été me balader avec Mila car la plage, surveillée, est interdite aux toutous. Ce n'est pas évident de trouver des plages "chiens autorisés". Il vaut mieux se baigner dans un site sous surveillance, car les courants sont particulièrement capricieux et dangereux. Les maîtres-nageurs ont rappelé deux nageurs un peu trop téméraires à l'ordre lors de notre passage. 

Le site est surveillé.

Le périmètre du bassin est relativement long à parcourir. Et il faut chercher un peu pour trouver des établissements où se restaurer à front de mer ou plutôt à front de bassin. Nous avons trouvé un peu par hasard un chouette resto à Arès, chez Alcide, qui vaut le détour pour ses hamburgers à la périgourdine. Il était trop tard pour pousser ensuite jusqu'au phare du Cap Ferret, mais on pouvait le deviner depuis Arès dans le coucher de soleil. Il faut plus qu'une longue après-midi pour découvrir toutes les richesses du bassin d'Arcachon. Il faut compter trois jours, voire une semaine. Nous n'avons eu beaucoup moins de soucis de circulation lors de notre retour à notre gîte de Périssac, à environ 1h15 d'Arcachon. 

La dune du Pyla et Arès.
La dune du Pyla et Arès.
La dune du Pyla et Arès.
La dune du Pyla et Arès.
La dune du Pyla et Arès.
La dune du Pyla et Arès.

La dune du Pyla et Arès.

Vélo puis château

Dans les vignes près de Lussac.

La veille, nous avons visité le château de Vayres qui domine la Dordogne. Il vaut par ses jardins à la française (8 euros la visite) et le panorama sur le fleuve. Valentine a même téléchargé un questionnaire consacré au site sur son smartphone, mais ce n'était pas tout à fait au point. Le matin, je me suis aventuré à vélo dans les vignobles. Avec un objectif : Lussac, une charmante petite commune près de Saint-Emilion, où on peut découvrir un... vinatomium, une allusion à la Belgique où des barriques de vin remplacent les célèbres boules argentées.

Le vinatomium de Lussac.

J'avoue m'être un peu perdu car rien ne ressemble plus à un vignoble qu'un autre vignoble, mais les petits villages viticoles ont tous leur petit charme: tantôt une église romane, tantôt un château qui émerge des vignes. Tous les noms me donnaient l'eau, ou plutôt le vin, à la bouche: Saint-Emilion, Pomerol, Castillon, Montagne...

Au bout de près de 100 km, je suis rentré à Périssac saoul de fatigue mais ivre de paysages magnifiques...

Le château de Vayres.
Le château de Vayres.
Le château de Vayres.
Le château de Vayres.
Le château de Vayres.
Le château de Vayres.

Le château de Vayres.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article