Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

La Drôme, c'est aussi une jolie rivière

Sur la Drôme.

Sur la Drôme.

Une journée sportive avec la descente en canoë de la Drôme à qui le département, où nous sommes en vacances, doit son nom. Il y a environ 50 minutes de voiture entre Salles-Sous-Bois et Saillans, où nous avons loué notre embarcation. Seuls Valentine et moi nous sommes jetés à l'eau. Marie-Christine et Maxime, avec Mila évidemment, ont préféré se balader dans la forêt de Saou à une vingtaine de kilomètres de là.

La Drôme, idéale pour le kayak.

Nous avons bien fait de préférer la Drôme à l'Ardèche pour la pratique du kayak. Le décor est certes moins grandiose (quoique), mais il y a nettement moins de monde dans l'eau et sur les rives surtout au début juillet. "Canoë Drôme" offre un excellent service (22 euros par adulte pour 9 km de descente). On vous conduit en amont en voiture jusqu'au point de départ. Puis il n'y a qu'à se laisser descendre. "Il n'y a qu'à", c'est vite dit, car il faut une certaine technique pour éviter les rochers au milieu de la rivière. Seul point noir: le chauffeur n'a livré aucune explication sur le maniement des rames et la conduite du bateau. C'était le règne de la débrouille. Mais il n'y a pas de danger: on a pied le plus souvent, tout au long du parcours. L'eau était un peu trouble en raison de l'orage de la veille. Longue de 106 km, la Drôme traverse le pays Diois, connu pour la Clairette de Die, un mousseux particulièrement agréable. La rivière est dite  pluvionale c'est-à-dire sous l'influence de la pluie et de la neige avec un débit qui varie de quelques mètres cubes à plus de 700 mètres cubes. 

Valentine et moi n'étions pas les plus doués pour éviter les rochers, mais nous sommes arrivés à bon port sans renverser une seule fois le canoë. Certes il a fallu de temps en temps descendre de l'embarcation pour la dégager à pied. J'ai failli une fois  être emporté par le courant.  On a eu une petite angoisse car nous pensions avoir dépasser les 9 km prévus sans voir le panneau qui indique le débarquement et le retour au point de départ, mais globalement ce n'était que du bonheur.

Une descente de 9 km, soit près de trois heures.
Une descente de 9 km, soit près de trois heures.
Une descente de 9 km, soit près de trois heures.
Une descente de 9 km, soit près de trois heures.
Une descente de 9 km, soit près de trois heures.
Une descente de 9 km, soit près de trois heures.

Une descente de 9 km, soit près de trois heures.

Signe de bonne santé de la rivière: les loutres y sont de retour. La faune ne se manifeste qu'au début de la nuit. Dommage, car c'est le genre de mammifères que je rêve de croiser. L'Aigle royal a également fait sa réapparition.

La Drôme était bien navigable début juillet.

Le massif forestier de Saou.

Valentine et moi avons mangé un paquet de... frites bien mérité en attendant Marie-Christine et Max sur le site de "Canoë Drôme". Nous sommes repassés par la forêt de Saou que Maxime, séduit par la beauté des lieux, voulait nous faire découvrir. Elle s'étend sur un synclinal perché qui est un des plus hauts d'Europe, un synclinal étant un pli rocheux dont la concavité est tournée vers le haut. Le massif épouse les contours d'un joli sein sur le paysage. Cela donne envie d'y revenir pour d'autres balades à pied: Max et Marie-Christine ont parcouru 5 km pendant que Val et moi descendions la Drôme. J'ai raté une indication du GPS pour rejoindre Salles-Sous-Bois, mais l'erreur nous a valu de belles découvertes par les petites routes. Les panoramas étaient sublimes sur le massif montagneux depuis les champs de blé, de lavande ou de tournesols. Le chemin donne envie de musarder, mais attention aux automobilistes du coin qui sont impatients de vous dépasser. Cela nous a valu un doigt d'honneur de la part d'un conducteur irascible.  

Nous sommes rentrés au gîte via les villages de Pont-de-Barret, La Bégude de Mazenc ou encore Dieulefit. Dieu, que la Drôme est belle, provençale ou non....

Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.
Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.

Retour vers Salles-Sous-Bois en passant par Saou.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article