Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Tadoussac, le cul-de-sac de l'hiver

La baie Saint-Paul.

La baie Saint-Paul.

"Mais qu'est-ce que vous êtes venus faire ici?" Nous sommes bien arrivés aux Grandes Bergeronnes, au nord de Tadoussac, à 500 km de Montréal, mais nous avons entendu la question au moins trois fois. De la bouche du propriétaire des appartements de la Bergeronnette, où nous logeons  jusqu'à mercredi. Et de l'épicier du coin où nous avons fait quelques courses. Celui-ci m'a proposé, sur le ton de l'humour, de déblayer la neige devant son magasin si je m'ennuyais... Les gens du coin, par ailleurs très sympathiques et prévenants, ne comprennent pas pourquoi nous nous sommes aventurés aussi loin l'hiver. Ils en ont marre de la neige qui continue à tomber alors que nous, nous nous émerveillons de la blancheur des paysages et du Saint-Laurent gelé en grande partie.

A la porte de notre balcon.

Je dois quand même avouer qu'à l'heure où j'écris ces quelques lignes, je crains une nouvelle tempête de neige. Quelle ne fut pas en effet ma surprise de découvrir au moins 40 cm de poudreuse derrière la porte de notre balcon.
 

La route le long du Saint-Laurent.
La route le long du Saint-Laurent.
La route le long du Saint-Laurent.
La route le long du Saint-Laurent.
La route le long du Saint-Laurent.

La route le long du Saint-Laurent.

La Haute-Côte-Nord du Québec est surtout prisée l'été, nous a expliqué notre hôte. Tadoussac passe même de 500 habitants à 5000 en période estivale, propice pour l'observation des baleines. L'hiver, l'activité ralentit. N'empêche, nous avons apprécié le trajet en voiture jusqu'ici. Après avoir tergiversé à la sortie de Montréal et dans la banlieue de Québec, nous nous sommes laissés gagner par la beauté de la route qui longe le Saint-Laurent, plus particulièrement la route 362 entre Baie-Saint-Paul et la Malbaie. La dernière partie de la route 138 qui mène à Tadoussac vaut aussi le coup d'oeil avec la traversée de la baie Sainte-Catherine en bateau. La baie Saint-Paul est aussi vertigineuse même sous un ciel gonflé par la neige. 
 

Notre pause dîner dans un fast-food "Belle Province".
Notre pause dîner dans un fast-food "Belle Province".

Notre pause dîner dans un fast-food "Belle Province".

Nous avons fait notre pause dîner juste après Québec dans un fast food baptisé "Belle Province", du surnom donné au Québec. Le repas n'était pas très gastronomique, mais nous avons croisé des Québécois typiques venus manger un hamburger tout en lisant "le journal de Québec", disponible sur toutes les tables. Il y a un côté très nord-américain à cette chaîne de restauration rapide avec des banquettes que l'on voit dans tous les films made in US. Cela m'a rappelé notre arrêt à la station à essence de Valero dans le Maine, entre Bar Harbour et Boston, lors de notre premier séjour américain: nous y avions aussi rencontré des  citoyens de l'Amérique profonde, termes que j'emploie sans que ce ne soit péjoratif.
Je termine ces quelques lignes en découvrant avec satisfaction que la neige a cessé de tomber sur Grande Bergeronne. Vivement demain matin pour découvrir le village dans son manteau blanc. C'était une journée de transition aujourd'hui. Les paysages étaient grandioses, mais les 500 km pèsent sur mes paupières...   

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article