Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Sur la route de Forbach

Le pont couvert de Forbach.

Le pont couvert de Forbach.

Les cinéphiles se souviennent très certainement du très beau film de Clint Eastwood, "sur la route de Madison", qu'il a tourné avec Meryl Streep et dont l'intrigue amoureuse tourne autour d'un pont. C'est à ce long métrage que nous avons pensé en découvrant le pont couvert de Forbach, à une demi-heure de Friedenstal où nous logeons. Un pont en bois, toujours ouvert à la circulation, qui n'est pas très vieux. Il a en effet été construit en 1954. Il enjambe la jolie rivière Murg. 
 

Le pont de Forbach est ouvert à la circulation.
Le pont de Forbach est ouvert à la circulation.
Le pont de Forbach est ouvert à la circulation.
Le pont de Forbach est ouvert à la circulation.

Le pont de Forbach est ouvert à la circulation.

Nous avons emprunté le sentier panoramique juste après l'ouvrage d'art pour avoir une vue d'ensemble du cours d'eau, du pont et de la ville surmontée par les deux tours de l'église catholique Saint Jean-Baptiste. Nous avons marché le long de vergers avec la tentation d'agripper quelques pommes. Forbach (à ne pas confondre avec son homonyme de la Moselle française) vaut surtout par son pont et son édifice religieux. L'église catholique présente une très jolie place en paliers et bordée d'arbres avec, dans sa partie basse, une statue fleurie de Marie. L'intérieur, plutôt sobre, vaut aussi le coup d’œil. Forbach ne vaut pas un déplacement à elle seule. Il faut s'y arrêter lors d'une excursion vers Baden-Baden, par exemple, où nous comptons nous rendre demain, ou vers le parc national de la Forêt noire dont le centre d'information n'est pas très loin après le barrage de Schwarzenbach.  
 

Du sentier panoramique à l'église Saint-Jean-Baptiste.
Du sentier panoramique à l'église Saint-Jean-Baptiste.
Du sentier panoramique à l'église Saint-Jean-Baptiste.
Du sentier panoramique à l'église Saint-Jean-Baptiste.
Du sentier panoramique à l'église Saint-Jean-Baptiste.
Du sentier panoramique à l'église Saint-Jean-Baptiste.

Du sentier panoramique à l'église Saint-Jean-Baptiste.

La vie est comme un vélo. Il faut aller de l'avant pour ne pas perdre l'équilibre.

La devise de Baiersbronn

Le matin, Maxime et moi avons enfourché nos VTT pour découvrir les environs de Baiersbronn, décrite comme la cité du vélo dans la région. Nous avons cherché un peu avant de trouver le point de départ des pistes cyclistes à la Wanderparkplatz, le long de la Sankenbachstrasse, légèrement à l'écart de la ville. Un panneau propose plusieurs parcours qui sont numérotés. Nous avons choisi la 1 qui commence par une très longue côte jusqu'au coeur de la forêt. Nous avons ensuite atteint le lac de Sankenbach toujours en tirant la langue. Les pistes sont larges et plutôt faciles (quand elles ne montent pas). Nous avons parcouru une boucle de 22 km avant de rejoindre Friedrichstal. Nous avons eu droit à un beau panorama sur Baiersbronn, mais le circuit que nous avons choisi n'est sans doute pas le plus emblématique de la région. Il y a 11 circuits proposés au départ de cette cité qui se situe aussi sur la route du parc national de la Forêt noire. La devise de Baiersbronn est d'ailleurs "la vie est comme un vélo. Il faut aller de l'avant pour ne pas perdre l'équilibre". 

En VTT autour de Baiersbronn.
En VTT autour de Baiersbronn.En VTT autour de Baiersbronn.
En VTT autour de Baiersbronn.

En VTT autour de Baiersbronn.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article