Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Les Vosges, le beau compromis entre Nord et Sud

La vallée du Munster, depuis Gaschney.

La vallée du Munster, depuis Gaschney.

Pour les vacances, nous avions tout d'abord hésité entre le Danemark au Nord  et l'Italie, voire la Grèce, au Sud. Nous étions divisés. En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous avons finalement décidé de ne pas trop nous éloigner de la Belgique. Les Vosges sont un beau compromis. Un peu plus de 500 km. Six heures de route environ. C'est une des rares régions de France que je n'ai pas encore parcourues ou traversées avec le pays de la Loire que je rêve de découvrir à vélo. 

Nous avons établi nos pénates pour la première semaine dans la vallée du Munster, du nom du célèbre fromage qui est produit ici. La deuxième semaine, nous traverserons la frontière allemande pour nous rendre dans la Forêt noire, qui était aussi à quelques heures à peine de la maison.

Notre beau chalet vosgien.


Notre chalet vosgien est situé à 1.000 mètres d'altitude, à un jet de pierre de la station de ski de Gaschney, sur le territoire de Stosswihr.  Nous sommes plus précisément dans le département du Haut-Rhin.  L'hébergement est superbe. Établi sur deux étages, il est normalement prévu pour six personnes. A trois - Valentine est restée en Belgique pour terminer son mémoire en Droit -, nous avons évidemment de la place. Nous l'avons loué trois jours à peine avant notre départ, pratiquement sur un coup de tête. C'est le seul avantage de la crise sanitaire: il reste encore pas mal de possibilités d'hébergement, à un prix démocratique, dans des régions un peu moins prisées par le tourisme de masse. Beaucoup de gens ont préféré rester chez eux cette année, une année qui restera tristement célèbre pour avoir mis un frein à nos libertés.
 

Gaschney, le départ de belles balades
Gaschney, le départ de belles balades
Gaschney, le départ de belles balades

Gaschney, le départ de belles balades

Ce sera nature, nature et nature cet été. Les Vosges semblent être le paradis des promeneurs si j'en crois les deux sentiers de randonnée qui longent notre chalet. Et celui des cyclistes, vu le nombre de deux roues que nous avons croisés le long de la route des crêtes. J'ai cependant laissé mon vélo de course à la maison. Je lui ai préféré mon VTT pour pouvoir parcourir les sentiers de la vallée avec Maxime qui a aussi emporté son vélo tout terrain. Nous avons fait une petite promenade de reconnaissance après notre arrivée, histoire d'embrasser la vue sur la vallée. Mila, notre toutou, est encore de la partie. Elle a fêté ses 11 ans en juin, mais elle est toujours aussi vive. Elle a déjà été intriguée par le passage des belles vaches vosgiennes qui portent le même pelage noir et blanc que le sien. Demain, nous ferons une balade un peu plus conséquente.

Notre premier vin d'Alsace de notre séjour.

En attendant, je profite du vin d'Alsace que nos hôtes nous ont laissé, des hôtes très gentils avec un accent alsacien typique, dépaysant à souhait. Le vin s'appelle "le Veilleur de nuit" des caves de Turckheim. Mais nous n'aurons pas besoin de veilleur cette nuit. Elle sera bonne. Le trajet fut court, mais les lacets de la vallée (et le vin blanc) nous ont donné le tournis. Espérons que les cloches des vaches vosgiennes ne tintent pas trop tôt demain matin.

Les belles vaches vosgiennes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article