Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Belle-île-en-Mer, la bien nommée

Mila est de l'aventure insulaire.

Mila est de l'aventure insulaire.

Belle-Ile-en-Mer. La chanson de Laurent Voulzy trotte immédiatement dans la tête. "Belle-Ile-en-Mer, Marie-Galante". Sans doute en raison des racines familiales du chanteur, je pensais naïvement Belle-Ile-en-Mer située à l'autre bout du monde, dans les Antilles ou en Polynésie française. Un zéro pointé en géographie. C'est évidemment au large de la Bretagne que Belle-Ile-en-Mer étend ses 17 km de longueur et ses 9 km de largeur.

Le port de Quiberon.

Après 750 km de voiture depuis la Belgique, nous avons pris le bateau (16 euros par adulte) à Quiberon sous une pluie bien bretonne. 12,3 km, 45 minutes de navigation sous un vent qui nous a gentiment secoués. Hilde, la sœur de Marie-Christine, et Alain nous attendaient à Palais, la commune la plus habitée. Ils ont une jolie petite maison dans un hameau au sud de l'île, où ils nous ont invités pour quelques jours de vacances insulaires.

Notre jolie petite maison hôte.

Le journal des îles du Ponant, que Marie-Christine a trouvé au port de Quiberon, nous apprend que Belle-Ile compte plus de 70% de résidences secondaires. Cela pose problème à la présidente des communautés de communes qui déplore "des logements vides les trois quarts de l'année". 5.000 habitants en temps normal, 25.000 voire 30 à 35.000 l'été. Notre première promenade après une nuit réparatrice nous a déjà donné un très bel aperçu de la beauté sauvage de l'île. "Tout est beau, quel que soit l'endroit où on s'arrête", nous avait promis notre beau-frère. Promesse tenue. Les trois kilomètres à pied matinaux nous ont conduits à la plage du Kérel en empruntant un sentier côtier qui offre une vue à couper le souffle sur les rochers taillés par la mer. 

 

Notre première balade côtière.
Notre première balade côtière.
Notre première balade côtière.
Notre première balade côtière.
Notre première balade côtière.

Notre première balade côtière.

L'après-midi, le vent était toujours à nos côtés. Il fait le bonheur des surfeurs de la plage du Donnant où nous nous sommes rendus pour la deuxième balade de la journée. Nous nous sommes engagés sur le sentier côtier, bien balisé et délimité pour protéger la flore locale, qui offre un beau panorama sur la plage surveillée en permanence pour éviter tout drame à celles et ceux qui se risquent sur les vagues. Chaque crique, chaque recoin rocheux, chaque falaise est un plaisir pour les yeux. La pluie s'est cependant mêlée à la promenade. Mais elle n'a pas gâché le bonheur procuré par l'écume de la mer. Il faut composer avec le temps en Bretagne de toute façon.

 

Aux alentours de la plage du Donnant.
Aux alentours de la plage du Donnant.
Aux alentours de la plage du Donnant.
Aux alentours de la plage du Donnant.
Aux alentours de la plage du Donnant.

Aux alentours de la plage du Donnant.

Après une pause séchoir à Kérel, nous avons terminé la journée à Sauzon, une charmante commune portuaire au nord-ouest de l'île. Les maisons sont joliment colorées. Avec le soleil, qui s'est fait discret aujourd'hui, elles doivent rivaliser avec le bleu de la mer. La pluie s'est arrêtée. Le ciel reste couvert mais il laisse entrevoir les contours du continent.

A l'hôtel du Phare.

Sauzon est festive avec ses petits bars qui garnissent le port. Elle inspire les peintres et les photographes. Cela fait du bien de voir les terrasses bien remplies après plusieurs épisodes de confinement. On peut même circuler sans le masque. Nous avons pris un apéritif à "l'hôtel du Phare" qui contrairement à ce que son nom indique, est tout simplement un bar et un restaurant. L'établissement prête des couvertures aux plus frileux. Bien nécessaires en ce début juillet plutôt maussade.

Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.
Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.
Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.
Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.
Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.
Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.
Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.

Sauzon, une commune taillée pour les peintres et les photographes.

La soirée s'est clôturée devant la télé par la très belle demi-finale de l'Euro entre l'Italie et l'Espagne, les Italiens étant les plus forts dans la terrible loterie des tirs au but. Belle-Ile-en-Mer, la tranquille, tranche tellement avec l'agitation du foot. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article