Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

La plus belle Vannes, c'est en Bretagne

Les remparts de Vannes.
Les remparts de Vannes.

Les remparts de Vannes.

Que reste-il gravé dans nos mémoires après une visite touristique? Je me posais la question lorsque nous nous sommes rendus ce 14 juillet à Vannes, la cité du golfe du Morbihan que nous avions visitée il y a environ vingt ans, lorsque les enfants étaient petits. J'avais le souvenir de belles maisons à pans de bois et de la vue sur les remparts. Le puzzle des souvenirs s'est reconstitué lors de notre balade dans le centre historique : Vannes et sa femme au coin d'une rue, la cathédrale Saint-Pierre, la Tour du Connétable, les portes du cœur historique, les jardins des remparts... 

Vannes et sa femme.

Lorsque je visite un endroit, une ville ou un musée, je laisse mon esprit vagabonder et guider mes pas en m'arrêtant à ce qui me semble intéressant. Marie-Christine prend quand même soin le plus souvent de prendre un plan à l'Office du tourisme, histoire de ne pas passer à côté de l'essentiel. Cette fois, ce sont les fêtes historiques qui nous ont guidés. Vannes célébrait en effet l'exil du Parlement de Bretagne en 1675, un morceau d'histoire de France qui a fait passer le nombre d'habitants de 10.700 à 17.700 habitants. Nous avons suivi les sons de la harpe et des tambourins ainsi que le géant représentant Anne de Bretagne. Les figurants étaient en costumes d'époque. Il y avait des spectacles dans la rue et dans le parc de la Garenne qui surplombe la cité, jumelée avec la ville de Mons en Belgique. Les bénévoles se prêtaient avec le sourire aux photos. Après un an et demi de crise sanitaire, j'avais oublié la sensation d'une foule qui se presse derrière un cortège. Nous avons remis nos masques par prudence. Les figurants en portaient aussi, ce qui amenuisait le caractère historique de l'événement.

Les fêtes historiques de Vannes.
Les fêtes historiques de Vannes.
Les fêtes historiques de Vannes.
Les fêtes historiques de Vannes.
Les fêtes historiques de Vannes.
Les fêtes historiques de Vannes.
Les fêtes historiques de Vannes.
Les fêtes historiques de Vannes.

Les fêtes historiques de Vannes.

Au niveau patrimoine, nous nous sommes attardés dans la cathédrale Saint-Pierre que je n'ai personnellement pas trouvée extraordinaire. Au fond de l'édifice, il y a par contre une ligne du temps très intéressante, avec les dates clefs de l'histoire de l'humanité, mais à la sauce catholique. J'ai sursauté aux années 2000 en découvrant un nouveau mot. Je connaissais "l'islamophobie" mais pas "la christianophobie"... La ligne du temps évoque aussi "la forte réprobation de la pédophilie" au sein de l'Eglise. Il a quand même fallu du temps, c'est le cas de l'écrire, et quelques enquêtes, de la presse notamment, pour que la hiérarchie ecclésiastique reconnaisse l'inacceptable.

La cathédrale Saint-Pierre.

 

Le charme de Vannes réside surtout dans ses maisons à pans de bois qui ne datent pas du moyen-âge mais qui remontent à une période qui s'étend du XVème au XIXème siècle. La cité en possède 220. Une balade que nous n'avions pas faite lors de notre première visite: le quai Eric Tabarly qui mène à la promenade de la Rabine. Le nom du célèbre navigateur revient régulièrement en Bretagne. Le port est une partie plus moderne mais il ne trahit pas le caractère médiéval de la cité vannoise. 

Dans le cœur historique.
Dans le cœur historique.
Dans le cœur historique.
Dans le cœur historique.
Dans le cœur historique.

Dans le cœur historique.

Le long du cours d'eau qui mène au port de Vannes, outre de très beaux voiliers, il y a des maisons avec des décorations amusantes comme celle surmontée d'une fusée ou celle dotée d'un faux gorille. Nous n'avons pas mangé face au port, comme nous le souhaitions au départ, car la plupart des restaurants ne servent plus entre 15h et 19h, mais sur la place de la Poissonnerie au café du même nom, qui fut une excellente surprise en dépit de la simplicité de la carte des menus. Il ne faut pas toujours une grande enseigne ou un immense décorum pour se régaler. Mila a d'ailleurs tapé dans l'œil de la patronne qui s'est adressée davantage à notre toutou qu'à nous à table. Notre Border collie reste une excellente façon d'entamer une conversation avec des inconnus, séduits le plus souvent par ses yeux vairons. C'est une constante lors de nos vacances avec elle. Elle nous suit toujours avec autant d'entrain en dépit de ses douze ans, mais le soir, Mila s'endort plus rapidement que les années précédentes. 

Le long du quai Eric Tabarly.
Le long du quai Eric Tabarly.
Le long du quai Eric Tabarly.
Le long du quai Eric Tabarly.
Le long du quai Eric Tabarly.
Le long du quai Eric Tabarly.
Le long du quai Eric Tabarly.
Le long du quai Eric Tabarly.

Le long du quai Eric Tabarly.

De Vannes, nous avons gagné Larmor Baden en longeant une partie du golfe de Morbihan qui se distingue par ses nombreuses îles et îlots comme l'île aux Moines ou l'île d'Arz, probablement les plus connues. Le port de Larmor Baden fait face à l'île de Gavrinis célèbre pour son Cairn, un site funéraire constitué de pierres sèches érigé il y a plus de 6.000 ans. Mais nous n'avons pas pu le visiter. Il faut réserver un billet longtemps à l'avance car les visites se font uniquement par groupes de vingt pour préserver le site. Possible de le faire via internet. Bon à savoir.

Mais nous n'avons pas perdu la fin de l'après-midi, parce que nous avons pu profiter du concert donné par un duo folk baptisé "Job" à la terrasse du café "les Régates - La Voile Blanche". Guitare électrique et accordéon, un séduisant mélange musical. La carte des vins était amusante aussi avec un Gamay "Je t'aime mais j'ai soif" et un Languedoc "Mais oui t'es biau". Je ne les ai pas dégustés, mais ils m'ont bien fait sourire, comme les photos des reines des thoniers la veille à Etel. C'était une façon originale de célébrer le 14 juillet. Sous le soleil en plus, car depuis notre arrivée dans le Morbihan, nous sommes épargnés par la pluie, ce qui n'est pas le cas en Belgique touchée par de graves inondations. La Bretagne sans la pluie, ce sont déjà des vacances réussies.

Larmor Baden et le duo folk du 14 juillet.
Larmor Baden et le duo folk du 14 juillet.
Larmor Baden et le duo folk du 14 juillet.
Larmor Baden et le duo folk du 14 juillet.

Larmor Baden et le duo folk du 14 juillet.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article