Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les carnets d'évasion d'un journaliste du terroir

Les voyages et les excursions seul ou en famille de Daniel Foucart : pour donner quelques idées, bons plans et astuces.

Un dernier regard vers Belle-Ile-en-Mer

Un dernier regard vers Belle-Ile-en-Mer

Dernier jour de vacances en Bretagne. Et je suis presque gêné du ciel bleu azur alors que la Belgique connait des inondations exceptionnelles. Nous espérons ramener le soleil. Nous avions envie de profiter de la beauté de la mer une dernière fois. Direction: Plouharnel sur la route de la presqu'île de Quiberon. Depuis le centre (nous nous sommes garés derrière la mairie), la balade à pied dans le vieux bourg (XV-XVIIème siècle) permet de découvrir de jolies maisons en pierre jusqu'à la chapelle Notre-Dame-Des-Fleurs. Une jolie surprise qui n'était pas indiquée dans le guide touristique mais qui va de pair avec le nom de l'édifice religieux: le jardin de Papy, un sentier fleuri, probablement réalisé par un particulier, jusqu'à une fontaine en pierre. 

Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.
Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.
Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.
Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.
Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.
Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.
Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.

Plouharnel, le vieux bourg, la chapelle Notre-Dame-aux-Fleurs et le jardin fleuri.

Je l'ai déjà évoqué dans un précédent article: beaucoup de cités touristiques du Morbihan présentent des expositions photographiques dans les rues, près des principaux monuments. C'est le cas à Plouharnel avec des clichés consacrés aux petites bêtes de l'Estran, les minuscules animaux qu'on retrouve sur les plages, dans le sable, entre les rochers ou sur les plantes. 

Une belle expo photo dans les rues de Plouharnel.

Plouharnel compte aussi un village historique baptisé Sainte-Barbe avec une chapelle du même nom surmontée non pas d'un coq mais d'un poisson. L'endroit vaut aussi pour sa fontaine et son lavoir que nous avons cherchés un peu, car la signalétique n'est pas terrible. C'est joli mais cela ne vaut pas un déplacement de 100 km en voiture rien que pour les voir. Mila nous a fait une petite frayeur car elle est tombée dans un petit étang en prenant les algues qui le recouvraient pour un tapis vert sur lequel elle pensait sans doute marcher en toute sécurité. Elle est rapidement sortie de là en nous arrosant bien au passage après s'être ébrouée.  

Mila a cru que c'était un tapis vert...

Nous avons poursuivi notre promenade à travers les dunes. On pouvait apercevoir quelques vestiges du mur de l'Atlantique. Plouharnel compte près de 100 bunkers et quatre cuves à canon. Cela devrait intéresser les personnes passionnées par l'histoire de la deuxième guerre mondiale. L'idéal est de parcourir la côte à vélo le long du chemin réservé aux cyclistes qui est bien balisé. Nous en avons croisés beaucoup lors de notre petite escapade.

Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.
Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.
Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.
Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.
Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.
Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.
Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.

Sainte-Barbe, sa chapelle, son lavoir et ses dunes.

Dernier arrêt de cette ultime journée en Bretagne: Saint-Pierre Quiberon, une station balnéaire familiale. Nous avons vu des gamins sauter dans la mer depuis le bout de la jetée sans vérifier la profondeur. Ils ont pris de sacrés risques, mais heureusement sans mal au bout du plongeon. A ne pas imiter. Une adresse à conseiller par contre: la Cour d'Orgères spécialisée dans les confitures mais qui fait d'excellentes glaces. 

Saint-Pierre Quiberon.

Nous avons repris la route le long de la côte sauvage pour nous arrêter à la pointe du Percho qui offre une belle vue sur l'arche granitique de Port-Blanc, une particularité géologique due à l'érosion de la roche sous l'influence des intempéries et de la mer. De l'ancien observatoire militaire, on peut apercevoir l'île de Groix. Et surtout Belle-Ile-en-Mer qui reste le bijou de notre séjour breton. On ne pouvait mieux terminer nos vacances. 

La pointe du Percho, l'arche en granit et la vue sur Belle-Ile-en-Mer.
La pointe du Percho, l'arche en granit et la vue sur Belle-Ile-en-Mer.
La pointe du Percho, l'arche en granit et la vue sur Belle-Ile-en-Mer.
La pointe du Percho, l'arche en granit et la vue sur Belle-Ile-en-Mer.

La pointe du Percho, l'arche en granit et la vue sur Belle-Ile-en-Mer.

Un dernier mot sur notre gîte à Plumergat. La maison d'Alcime est très agréable et décorée avec goût. Elle est dotée de deux parties en fait: l'une pour 2 à 3 personnes et l'autre pour 4 à 5. Le propriétaire habite à côté, mais il est très discret. Plumergat est l'endroit idéal pour rayonner dans le Morbihan. 

Kenavo, comme on dit en Breton. Au revoir.

La Maison d'Alcime, notre gîte pendant une semaine.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article